“Biographie”

Daphné est née le 5 juin 1992 en Italie, à Aoste. Passionnée depuis toujours par l’art dramatique, le chant et la danse, elle intègre un cours semi-professionel de comédie musicale de 2009 à 2011 avec l’école de Milan “MTS! Musical the school”. Durant l’été 2010, elle participe à un stage de la “New York Film Academy” à Florence, ce qui la motivera à poursuivre ses études universitaires dans le cinéma et le théâtre. En 2011, Daphné déménage en France suite à son admission à l’EICAR (section art dramatique), école cinématographique parisienne. Le cursus se termine avec mention en juin 2014. Parallèlement à l’EICAR, Daphné intègre les ateliers de comédie musicale “Musidrama” dirigés par Samuel Sené, suit des cours de chant et technique vocale privés avec Marina Albert (Ecole Périmony) et elle poursuit une formation intensive de la méthode de l’Actors Studio avec Jean-Louis Tribes. Elle a joué dans de nombreux court-métrages, publicités (la Roche-Posay, Centrale Visa Congo, ecc.) et elle a aussi joué dans différentes pièces de théâtre:

  • “AnimalAmlet” mes en scène par Iulian Furtuna, joué au théâtre du Petit Saint Martin (2012) et au théâtre de Corbeil-Essonnes (2013)
  •  “L’étimodos” mis en scène et écrit par Benoît Guibert et joué au théâtre du Gymnase Marie-Bell (2014)
  • “Le voyageur sans bagage” mes en scène par Luce Glorieux et joué au théâtre du Gymnase Marie-Bell (2014).
  •  “#Hashtags! le musical” mes en scène par Samuel Sené. Création de Thierry Boulanger et Alyssa Landry (2015).
  • “Flop” mes Samuel Sené. Création de Sinan Bertrand, Alexandre Bonstein et Patrick Laviosa.

Daphné est actuellement en scène avec la Compagnie Interface sur trois spectacles:

J’ai hâte d’aimer“, “Les hérétiques” et “L’oubli des anges”  ( dates de représentations dans la section “Actualités”).

Elle vient de reprendre les répétitions de:

  • Frigo,le musical“, création originale ( Mai 2017);
  • Vive la vie!“, nouvelle création de la compagnie Interface (Septembre 2017);

et obtient en décembre 2016 le rôle d’Alice dans le court métrage “The Box” de Lancelot Mingau.